Les Châteaux et Manoirs
Logo Huismes

Manoir de BeaulieuLe Manoir de Beaulieu, proche de la lisière de la forêt, est un vieux logis qui constitue aujourd’hui un véritable hameau, puisqu’il est scindé en trois propriétés distinctes. Il date vraisemblablement du XVe siècle. La fuie quadrangulaire de cet ancien manoir a conservé sept rangées de boulins.


Logis Fontaine OzonLe Logis des Fontaines d’Auzon, est une construction très ancienne du XVe siècle avec tourelle d’escalier et fenêtre ornée de culs-de-lampe décorés d’animaux. Proche de la ruine, il a été restauré récemment.
chausseeLe Manoir de la Chaussée, voisin du château d'Usage, date du XVIe siècle. C'est une belle demeure située au milieu d'un parc de 1,5 ha, à proximité du ruisseau des Fontaines d'Ozon. Ce manoir a été beaucoup restauré par ses propriétaires successifs.
mouchantLe Manoir de Mouchaut, du XVe siècle, domine la vallée de l’Indre. On y accède par une poterne et une porte charretière percées dans le mur d'enceinte. De la terrasse, l'on découvre un superbe panorama. Une élégante tourelle polygonale se dresse dans l'angle rentrant de deux logis en retour d'équerre. A l'Ouest, subsiste la petite chapelle voûtée sur croisées d'ogives.


Le Manoir de la Courneuve, inscrit à l'Inventaire des Monuments Historiques en 1946, formait un fief relevant de la seigneurie de Huismes. Le logis seigneurial, dont une façade a été fâcheusement modifiée, est une construction du XVe siècle Une belle tour polygonale abritant un escalier à vis, a été encastrée dans un bâtiment moderne néogothique. Le superbe bâtiment des communs, remanié au XVIIe siècle a gardé une échauguette et des lucarnes anciennes. Une imposante fuie carrée a été convertie en habitation.
contebaultAu Sud de Huismes, le Manoir de Contebault, inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques. en 1962, est un logis datant du début du XVIe siècle. Jusqu’en 1792, le hameau de Contebault dépendait de la paroisse St Mexme de Chinon. Ce manoir comprend deux ailes perpendiculaires avec d’élégantes tourelles d’angle en encorbellement. A la fin du XVIe siècle, à l’angle Sud-Est de l’aile, on ajouta une haute tour carrée accompagnée d'une tourelle d'escalier cylindrique couronnée d’un dôme. Cette ancienne maison-forte, entourée de murailles au XVIIe sièce, conserve encore des meurtrières, vestiges du système défensif.


bruereLe Manoir de La Bruère, bâti aux XVe et XVIe siècles, possède un porche d’entrée, qui débouchait sur la cour par une seule arcature, il a été muré, à l’exception du guichet piétonnier. La façade était autrefois flanquée de deux tours quadrangulaires. Côté cour, une tour polygonale, dont la toiture a été arasée, se présente comme la partie la plus intéressante du logis. La tour et les bâtiments Nord sont inscrits à l'Inventaire des Monuments Historiques depuis 1962.
La Chancellerie, voisine de la Bruère, appartenait à Jean Dreux, procureur du roi à Chinon en 1650. C’est un édifice du XVIe siècle dont reste un corps de logis flanqué d’une tour d’escalier et d’un petit avant-corps, avec fenêtres divisées par un seul meneau horizontal. Il présente une façade sur deux niveaux, coiffés d'un comble à quatre pans. Cette gentilhommière a été entièrement restaurée aux XIXe et XXe siècles.

Rassay est un ancien fief relevant de Cravant. Il date du début du XVIIe siècle. Il appartenait alors à la famille Le Roux. En 1689, Gilles Le Roux, écuyer, seigneur de Rassay, huissier ordinaire à la chambre du roi, était gouverneur du château de Bonaventure (nommé par le roi). Cette gentilhommière, avec ses deux tourelles d'angle aux toits à poivrières, fut longtemps une demeure seigneuriale avant de devenir une ferme.
VillaumaireL'important et superbe Château de la Villaumaire date du XVe siècle. C'est un ancien fief relevant du Château d’Ussé. Au Moyen-Âge, la justice de la seigneurie de Huismes était alors rendue par un magistrat portant le titre de Maire à la charge duquel était attachée la possession d’une terre appelée la Ville-au-Maire. Au XIXe siècle, ce château a été entièrement restauré dans un style gothique flamboyant. Il est composé d'un long corps de logis flanqué de tours et terminé par deux pavillons. Face au château, se dresse une imposante fuie cylindrique couverte d'une coupole en pierre. A partir de 1923, la propriétaire, Madame De La Rochefoucauld entreprit une nouvelle restauration du château pour en faire une des plus belles résidences de la région.
la poitevinierLe Manoir de la Poitevinière, bâti au XIXe siècle est une ancienne borderie ou exploitation agricole qui dépendait dès le XIVe siècle de l’Archevêché de Tours. Le toponyme « Poitevinière » provient probablement du nom du premier propriétaire « Poitevin ». Proche du ruisseau la Riasse et entouré, d'un parc magnifique, ce manoir important n’a conservé aucun bâtiment d’origine, hormis un grand pavillon de chasse datant du XVIIIe siècle ainsi que les portails d'accès.

Les ruines du Château de Bonaventure, inscrites à l'Inventaire des Monuments Historiques en 1962, se trouvent enclavées dans l'angle Nord-Est du parc du château d'Usage. Bonaventure était un relais de chasse bâti sous Louis XI qui y séjourna de 1480 à 1482. Le logis principal tout en briques fut démoli en 1745. Il ne subsite que le mur oriental avec ses cheminées, la porte d'entrée dans le mur Nord du parc et au Sud-Ouest une tour cylindrique, la tour des Jardins.
UsageLe Château d'Usage, est un ancien fief de la Châtellerie de Cravant, il appartenait en 1449 à Jean de Razilly. Il comprend, à l'Ouest, un édifice du XVIe siècle construit à la place d’un manoir plus ancien. Il se compose de deux corps de logis perpendiculaires dont les étages sont reliés par une vis de pierre contenue dans une tour octogonale. A l'Est, un nouveau château à l'imposante façade, fut édifié au XVIIIe par Charles Quirit. Une fuie cylindrique a été convertie en chapelle au début du XIXe siècle. Au fond du parc magnifique, arrosé par le ruisseau des Fontaines d'Ozon, subsistent les ruines de l'ancien château royal de Bonaventure. Le château et le parc sont inscrits à l'Inventaire des Monuments Historiques.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Ces informations sont utilisées uniquement à des fins de statistiques de fréquentation.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris